GRIBOUILLIS EN VOLUME !

Extraits de Gribouillis en Volume

L’idée de sortir du mur prend ici une nouvelle forme.

Des formes variétés de silhouettes abstraites évoquant des gribouillis  se profilent dans l’espace, c’est pour déplacer le trait du dessin, le sortir du papier, le conduire hors du mur..

Dans cette proposition le trait est donc traité en volume par l’utilisation de différents matériaux malléables, allant du plus noble au plus pauvre, passant de techniques demandant un certain savoir-faire comme la céramique, à d’autres plus simple comme l’utilisation d’un simple bout de ficelle taillée de son enrouleur, geste se rapprochant un peu d’un Ready-Made.

Le dispositif de présentation s’enrichi par l’accumulation et l’absence, sur la cimaise,  évoquant un langage semblable à des partitions musicales dont le sens de la lecture reste ouvert.

La création de griboullis de plus grande dimension sont à l’étude avec différents câbles et tuyaux afin que la propagions puisse s’inscrire au sol..

Il peut advenir que certaines figures proposent des formes plus identifiables issuent de la physique ou  des mathématiques comme des atomes, ou des diagrammes de Feildman .. La rencontre de ces quelques pièces identifiable renforce la lecture des figures abstraites, afin de les pointer comme étant elles-même potentiellement identifiable..

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s